lunes, 22 de agosto de 2011

Incomparable (del Blog Minerve)

Artículo original extraído del Blog Minerve – Rite Français ou Moderne en la órbita del Sublime Conseil du Rite Moderne pour la France, cada día más rico en artículos históricos, de opinión, simbólicos, filosóficos y de referencias bibliográficas. Próximamente publicaré su traducción al castellano.

INCOMPARABLE

Certains visiteurs du site s’étonnent de notre absence de réaction face aux déclarations du Grand Chapitre Français et sa décision de créer une nouvelle obédience.

Il n’est pas dans la vocation de ce blog de commenter les décisions de juridictions avec lesquelles le Sublime Conseil n’a pas établi des liens d’amitié. Toutefois le forum est ouvert à ceux qui auraient des choses constructives à apporter ou des questions à ouvrir à la réflexion des autres.

Pour ne pas donner l’impression de taper totalement en touche, on peut seulement remarquer que le Grand Chapitre Français reste dans une logique diamétralement opposée à celle du Sublime Conseil du Rite Moderne et à celle véhiculée par la tradition maçonnique française du 18e siècle.

Dans sa conception, la constitution de Loges et de Chapitres est issue d’une autorité centrale ; la tradition fait venir toute création de la volonté de ses Fondateurs, lesquels peuvent ensuite demander à être agrégés à telle Grande Loge ou tel Grand Chapitre. La première Grande Loge ne rassemblait pas la moitié des Loges existantes en France. C’est cette spontanéité dans la quête initiatique qui fait toute la saveur d’un rite issu du dépôt précieux effectué par tant de Frères anonymes.

Le Grand Chapitre Français impose ses rituels, lesquels sont un composite entre le Rite Français et le R.E.R. Le Sublime Conseil propose les rituels adoptés par le Grand Chapitre Général de France entre 1784 et 1786, et laisse aux Souverains Chapitres le choix de leur mise en œuvre, d’ailleurs volontairement très ouverte de par la volonté des rédacteurs de la synthèse.

Le Grand Chapitre Français affirme, pour sa Loge symbolique, s’efforcer de mériter la reconnaissance anglaise, laquelle le contraint à se défaire dès le départ d’éléments essentiels de la tradition française, et lui enjoint d’être fermé à toutes les autres obédiences, pourtant initiatiquement parfaitement régulières. Le Sublime Conseil est ouvert à tous les titulaires des grades de Sagesse, et, en qualité de visiteurs, à tous les titulaires de grades ou degrés équivalents au sein d’autres systèmes. Se référant à la déclaration de Barcelone de l’Union Maçonnique Universelle du Rite Moderne, le Sublime Conseil rejette le cloisonnement au sein d’une fraternité à vocation universelle.

Peut-être que ces ponts jetés permettront à des Frères de la GLNF et d’autres du GCF de se retrouver à telle occasion, dans le cadre de travaux du Sublime Conseil, et de mesurer qu’il peut exister plusieurs chapelles dans la maison du père.

Puisse ce jour être proche, où la fraternité l’aura emporté sur les passions. Nos portes en attendant sont ouvertes, dans le respect de chaque sensibilité. C’est le message laissé par la Maçonnerie française du 18e siècle ; c’est l’esprit dont l’Union Maçonnique Universelle du Rite Moderne se veut l’un des porteurs.

Minerve

No hay comentarios:

Publicar un comentario